lundi 13 mars 2017

J+ 1 : le jour d'après...

Voilà c'est fait. Il est né ! Il a été applaudi pour la première fois et laisse plein d'images dans les yeux et de musique dans les oreilles. Maintenant il a encore trois mois pour évoluer, changer, se peaufiner, nous surprendre au long des représentations :  le bonheur d'un spectacle VIVANT c'est de continuer de VIVRE !



Premières photos d'Hubert GROULT :























jeudi 23 février 2017

J-17 : vacances ?

Oui vacances avec un point d'interrogation...

5 jours de répétitions intensifs dans la grande salle Pierre AGUITON et on commence à voir à quoi tout cela pourrait ressembler.

Lundi premier jour de résidence : le décor se met en place et le pont est descendu...

Mercredi : Les bottines sont arrivées de Chine et  Philomène et Mathis se collent avec patience à l'exercice de la répartition...


Peu à peu les costumes arrivent et les personnages prennent des couleurs...

Deuxième semaine : tous les chantiers se poursuivent : l'affiche et les flyers sont livrés,
les costumes et accessoires qui manquaient prennent forme ...et même de  la comptabilité et des dossiers s'invitent au milieu pour préparer la saison prochaine !

Vacances ?

mercredi 25 janvier 2017

J-45 : Chaussons et chinoiseries...

Au cours d'un sprint, on peut quand même s'arrêter sur quelques moments savoureux. C'est permis. Heureusement sinon il n'y aurait plus qu'à changer de métier.

En ce moment il y en a, malgré une météo et des nouvelles internationales glaciales...
Tant mieux.

Par exemple entre les décors dont les essais sont de plus en plus concluants, les pulls magnifiques qui se tricotent, les problèmes apparemment insolubles qui se résolvent,  il y a les conversations quasi quotidiennes avec Andy.

Andy est chinois comme son nom ne l'indique pas. C'est le correspondant d'un magasin qui sur un site de vente en ligne propose des bottines de jazz en toile à prix défiant toute concurrence.
Et pour la dernière idée géniale de la saison, on a justement besoin de 46 paires de ces bottines.
En blanc. A teindre dès réception. Avec des couleurs assorties aux costumes. Evidemment. Donc magnifique. Forcément...
Autre avantage et non des moindres : dans les loges, la variété des couleurs va permettre d'éviter le traditionnel problème des chaussons orphelins qu'on retrouve partout (ou pas) et dont on ne connaît pas le propriétaire. Ou inversement, des chaussons que deux propriétaires s'arrachent en soutenant mordicus que c'est le leur.
Avec 50 propriétaires dans ce spectacle (soit 100 chaussons pouvant être potentiellement perdus), la teinture des bottines passe du statut de caprice à celui de solution miraculeuse.
En principe...

Car le problème est qu'on ne sait pas comment la teinture va prendre. ça s'est déjà vu...
Et si les bottines restent désespérément blanches, c'est une catastrophe sans nom.
Donc  dans toute tentative apparemment géniale, il y a un risque...mais ça on a l'habitude chaque année de jouer avec ce fil ténu...

L'idée de cette année contient plusieurs autres risques en dehors de celui du rendu supposé de la teinture : par exemple il y a le délai de livraison : on a déjà testé plusieurs années de suite : les délais de livraison Chine-France peuvent aller de 7 jours...à 2 mois. Détail qui 45 jours avant un spectacle met forcément du piment à la sauce...

Autre problème : Andy m'annonce que les chaussons blancs ne sont pas en stock et donc seront fabriqués pour l'occasion, et là , souci supplémentaire : la Chine fête en ce moment son nouvel an et entre vaillamment dans l'année du Coq par une période marquée par des fêtes et célébrations... et donc de congés dans les entreprises.
Donc voici la fabrication des chaussons conditionnée par la reprise de la vie professionnelle des Chinois. Au  plus tôt le 4 février me prévient Andy dans un de ses messages nocturnes. Oui nocturnes...
Car avec les 9 heures de décalage entre les deux pays, je ne peux négocier les problèmes de livraison et de pointures qu'entre 18h et 23h, fenêtre horaire pendant laquelle Andy vient de se lever, où je ne suis pas encore couchée, et encore avec des idées suffisamment claires pour rédiger des demandes en anglais.
Après la nuit se passe souvent au milieu des suées à rêver de coqs, de dragons, de couleurs qui bavent et d'avions qui n'arrivent pas...
Par contre au petit matin, lorsque ces idées sont un peu plus claires - comme ce matin - il vient parfois des solutions : "et si on mettait des lacets de différentes couleurs sur des chaussons noirs, qui eux sont en stock : on récupèrerait ainsi les 10 jours de congés du coq + les 2 ou 3 jours de fabrication,  et on garderait  le bénéfice des couleurs différentes pour que les propriétaires désordonnés ne se mélangent pas les pinceaux."

Bon allez 21h : je rédige un message à Andy pour lui dire tout ça... En Chine il est midi. Il aura les idées suffisamment claires pour régler tout ça...



mardi 3 janvier 2017

J-69 : point de nouvel an

Meilleurs Voeux à tous ! Que 2017 soit joyeuse et remplie de bonnes surprises !

2016 s'est terminée sur de bons moments (même s'il a fallu combattre en pleine semaine d'écriture une grippe et un chapon de Noël de 3kg déclencheur de lumbagos...).

Petit retour en photos sur ce mois de décembre bien rempli :

Le 10 décembre : première répétition avec les 50 interprètes dans la grande salle Pierre AGUITON de la Brèche ! Pour la première fois les musiciens interprètent la musique avec les comédiens au plateau! Ambiance studieuse et impressionnée...

Le lendemain  : grande sortie tous ensemble au spectacle Maintenant ou jamais de Circa Tsuica : même des parents, des frères et des soeurs se sont joints à nous ! Cela fait un gros groupe Remix dans les gradins !!




A la sortie , Djayson et Axel eux aussi sont tentés par la musique...


Tout le mois : le décor avance à grands pas : on passe de l'idée aux essais : 

Des essais au dessin, du dessin à la peinture, de la peinture à l'écran, de l'écran à la maquette et à la commande. 

















22 décembre : premières livraisons de tissu et de nouveau : problème de place...comme chaque année !


27 décembre : c'est parti pour Anne, Isabelle et Claire, les couturières déjà à pied d'oeuvre sur l'assemblage de morceaux du décor.



Et pendant ce temps, à l'autre bout de la ville, une autre partie de l'équipe réfléchit au reste du décor, avec le soutien d'une excellente brioche du Vast accompagnée de confiture de mûre...



30 décembre à 18 h : fin de l'écriture du texte et du déroulé du spectacle ! Il reste 3 jours avant la rentrée pour peaufiner le tout et ranger toutes ces scènes dans un planning de répétition. Qui a parlé de vacances ?

mercredi 2 novembre 2016

J -132 : Première rencontre à la Brèche

30 octobre 23h : fin de vacances : à peine écrits, les textes sont déjà imprimés et prêts à partir pour la répétition de demain... Ceux de la photo sont encore un peu flous...pour ne pas qu'on puisse les lire sur l'écran mais aussi symboliquement parce qu'ils sont un peu frais pour être complètement assumés...ça ira mieux lorsqu'on aura entendu tout cela avec les petites voix des comédiens.




31 octobre 9h...dans la grande salle de la Brèche toute noire, en attendant le premier groupe, la petite maquette  qui va servir à expliquer le nouveau spectacle regarde sa grande soeur, un brin impressionnée.


1er novembre 10h : c'est parti pour la première séance collective de l'année :  premier texte avec trois groupes mélangés. Déjà un peu de trac pour certains...beaucoup de nouveauté  : on fait connaissance avec les autres comédiens, avec le texte, avec la salle où on créera le spectacle le 12 mars et aussi avec Loïc, le technicien qui va nous accompagner dans l'aventure et qui nous montre déjà combien l'ambiance peut être différente lorsqu'il joue avec la lumière...



samedi 22 octobre 2016

En avant la musique !!

Ce qui est bien avec les vacances, c'est que l'on a plus de temps pour travailler :-) 
Non non, ce n'est pas une blague. C'est vrai. 

Ecran d'ordinateur, écriture jour 1 !!
Depuis quelques jours les rituels de période d'écriture ont repris : lever de bon matin, petits carnets de couleur, graffitis et schémas, tableaux en tous genre sur l'écran de l'ordinateur... D'ici un peu plus d'une semaine, il faudra avoir une histoire à proposer... Donc ce n'est vraiment pas le moment d'avoir des doutes sur ces pages blanches.


Alors le soir, rien de tel pour se détendre les neurones que de monter les vidéos des premières séances qui permettent de se replonger dans ce qui est déjà des bons souvenirs et ne rien oublier des bonnes idées... 
Ce soir sur l'écran, les images de la joyeuse semaine musicale du 3 au 8 octobre : la première résidence du compositeur Nicolas MARTIN à CHERBOURG avec en bouquet final le samedi, le démarrage des répétitions des musiciens du conservatoire qui ont studieusement découvert les premières partitions,  alors qu'au même moment, les plus petits comédiens dans le couloir d'à côté apprenaient à souffler dans un kazoo !
Extrait en vidéo sur youtube 


Toute la semaine, les séances ont résonné joyeusement et on a ressorti des malles les grosses caisses, bandonéon, klaxons, faux violons pour servir de prétextes à des improvisations...même le magasin de musique "le Point d'Orgue" a été dévalisé de tous ses kazoos et oeuf sonores. 





lundi 3 octobre 2016

Déjà octobre...

Et voilà. Déjà septembre s'est envolé. 
Tout le monde est maintenant au travail et il est peut-être temps de faire un premier point sur les "affaires". 
Oui, parce que tout est toujours affaire de quelque chose : 
Aux inscriptions par exemple tout est affaire de couleurs...Déjà pour que les nouveaux arrivants et leurs parents apprennent qu'elle est celle de leur groupe, ce sera important lorsqu'on préparera les calendriers de répétitions.
Donc voilà les nouveaux rouges, orange, bleus et violets en pleine découverte d'agrès,  de nouveaux jeux... et aussi d'un nouveau lieu : l'école de cirque Sol'Air et tout son matériel accroché partout du sol au plafond ! 

Un petit aperçu des premières recherches en vidéo... 



En septembre, il faut aussi faire de la place pour de nouveaux décors. Et depuis des années ce n'est jamais une mince affaire. Mais ça y est : on a enfin trouvé un garage à louer. Les anciens décors envahissent donc à nouveau les pelouses avant d'être chargés sur la remorque pour un grand déménagement. 
Après tout est affaire de dimensions : le garage a exactement la largeur des "allumettes" de mousse du décor de l'an dernier. Impeccable. Par contre les montants de porte du spectacle la Chronominusite ont 25 cm de trop pour passer le tunnel de la gare... Ou plus exactement le hasardeux chargement a pu y entrer, mais un énorme "Crrrracccc !" a été nécessaire pour la sortie...Fin de l'histoire des montants de porte !...



Et puis tiens : une affaire de souvenirs : 
Dans la rubrique "N et I Ni que sont-ils devenus..." Qui se souvient de Sophie, inoubliable guichetière SNCF de "un train peut en cacher un autre"...en 2000 ? "Bonjour Madame...pour un adulte ou un enfant ?...Fumeur ou non ?...Invalide ? Veuve de guerre ?..." Oui bien sûr ! Même ceux qui n'étaient pas nés se souviennent ! Et bien je viens de retrouver Sophie au bout de la rue Emmanuel Liais à CHERBOURG où elle tient "Aux fleurs du faubourg" un adorable magasin de fleurs qui lui va si bien !! Je n'ai pu me retenir d'acheter des orchidées belles à tomber par terre et un petit arbre et je vous invite à y foncer pour dévaliser ses magnifiques bouquets ! A-DO-RA-BLES !


vendredi 16 septembre 2016

De l'art de se placer...

De tout grand évènement, il est important de garder une image. C'est important pour tout. Si si. Pour informer ceux qui n'ont pu venir, pour ajouter dans les dossiers qu'on enverra plus tard, pour coller dans l'album des bons souvenirs quand l'heure de la retraite aura sonné....bref : pour tout.
Oui mais voilà. Malgré la meilleure volonté du monde l'exercice de la photo souvenir reste si difficile à réussir qu'il pourrait lui aussi s'inscrire dans les arts du cirque.
Prenons un exemple A: une joyeuse soirée d'ouverture de saison dans un Pôle National d'Arts du cirque que nous appellerons "la Brèche"(c'est un exemple...) , une équipe et de nombreux spectateurs d'excellente humeur car ils fêtent en même temps l'anniversaire de ce lieu et son parcours magnifiques, des enfants qui ont eu l'autorisation d'assister à la soirée malgré l'école le lendemain...bref tout concourt à ce que le moment de la remise du prix prestigieux remis par la fondation MAIF pour l'éducation se déroule à merveille. Et c'est le cas. Tout se passe à merveille...
Alors qui peut m'expliquer pourquoi sur les souvenirs que nous garderons de cette soirée, Julie semble avoir essayé de se cacher derrière une corde lisse ?

Bon. Soit. Mais heureusement aujourd'hui nous avons Photoshop .
Donc nous avons le choix :
soit on efface la corde et il n'y paraît plus...

soit on la garde pour se rappeler plus tard que "ah mais oui ! Mais si tu sais, c'est le soir ou la 28ème promotion du  CNAC a présenté la restitution où il y avait cette fille fabuleuse qui chutait sur cette corde lisse qu'on est donc si fiers d'avoir sur notre photo !!...
Au choix...

dimanche 28 août 2016

A vos marques...

C'est parti pour les inscriptions !
Pour les anciens comme pour les nouveaux, il est temps de consulter toutes les informations sur la nouvelle saison sur les dépliants...et rendez-vous à la cité de la Mer le 3 septembre de 10h à 17h pour le forum des associations.